Suivre Musicabrac sur Twitter
 
Live Report : Eurockéennes 2014 !
24 Juillet 2014
Salut ! Les Eurocks 2014 c'est cool !

Il s'est tellement passé de trucs pendant cette 26ème édition des Eurockéennes de Belfort qu'un report bien long et bien détaillé semblait la meilleure des idées pour rendre compte de ces trois jours de folie musicale. Et bien du coup c'est pas ça qu'on a fait. Parce que d'une j'avais pas envie, et de deux il y a quand même pas mal de concerts qu'on a loupé, pris de court qu'on était par notre sociabilité exacerbée (parce que les bières ça se partage), par mère nature qui nous a arrosé de ses doux orages, ou tout simplement parce que, faut quand même se l'avouer et arrêter de déconner, Fauve c'est de la merde.

Alors pourquoi c'était cool les Eurocks ? Voilà quelques éléments de réponse (on vous l'a fait quand même en mode chronologique parce que chez Musicabrac on aime pas se foutre de votre gueule) :


1/ Parce que même si t'as loupé la moitié des concerts du vendredi à cause des bouchons, d'une énorme tonnelle volante à travers le camping qui a faillit empaler quelques badauds, ou d'une sardine tordue à cause de laquelle toute tentative de pose de tente s'avère compliquée, le premier titre sur lequel tu débarques au festoch c'est quand même 'The Look' de Metronomy. Et même sous une pluie battante et trempé comme le moule-burne Arena de Camille Lacour, et ben franchement c'est très très cool.

2/ Parce que le look de Salut C'est Cool en interview dans le coin presse ça n'a pas de prix. Leur musique on peut pas vous dire. Par contre leur look est très très cool.

3/ Parce que Odezenne nous a quand même dit qu'on puait du cul. Et honnêtement vu comme on était trempés, on veut bien le croire.

4/ Parce qu'après t'être réveillé sous la pluie dans un camping boueux et rempli de Mulhousiens (et dans lequel se ballade un mec sur une limace géante soit dit en passant...), t'as quand même droit au concert de Jungle sous un temps magnifique devant une scène sur l'eau et les pieds dans le sable. Et c'est là que tu te rends compte que le "Music in Paradise" qui se trimballe sur l'affiche des Eurocks est peut être pas galvaudé. C'est là aussi que tu te rends compte que Jungle c'est une tuerie, et à coup sûr le meilleur concert du festoch.

5/ Parce qu'on est pas allé voir Shaka Ponk. C'est aussi pour ça que c'était cool les Eurocks.

6/ Parce que M.I.A. entre Club Cheval et Skrillex, t'as presque l'impression de voir un concert de Vanessa Paradis. Et j'aurais jamais cru dire ça, mais ça fait du bien. Mention spéciale à la meuf qui m'a dit que je puais de la gueule pendant le concert.

7/ Parce qu'il y a qu'aux Eurocks où un Suisse vient te voir pour t'échanger de l'ecstasy contre une gorgée de Ricard. La prochaine fois je prends un cubi de Ricard et je commence un traffic.

8/ Parce que la petite marche à 4h du mat sur une voie ferrée et des gros cailloux coupants (bouh) pour rentrer au camping ça te permet de pas te sentir trop bien non plus. Faut pas exagérer. Déjà qu'il pleuvait pas.

9/ Parce que l'apéro sur un ponton au bord du lac entre collègues de la presse et avec vue sur le concert de Foster The People au loin c'est d'un luxe. Bon, vous vous pouvez pas. C'est pas autorisé à la populace. Mais je vous jure c'est très très cool.

10/ Parce que mater les Black Keys avec ton pote Etienne du catering (un sacré bon bout de gars) ça s'appelle "finir le festival en beauté". Et ce même si un jeune homme pas très poli te dit "A part faire chier les gens tu sais faire autre chose dans la vie?" parce que tu te déhanchais sur 'Lonely Boy' juste devant lui comme un Pierre Billon sous coke (comment ça il était déjà sous coke?!?). D'ailleurs une bonne moitié des titres étaient du dernier album, et bizarrement  on a vu personne des 20 000 personnes amassées devant la grande scène se plaindre. Comme quoi finalement il est pas mal ce Turn Blue non ?

En bonus : Une petite pensée pour le mec du camping qui trimballait une canette vide au bout d'un fil. Sur le moment, pris dans l'ambiance nous avons à peine réagi. Mais l'idée est bonne, il n'y a rien à dire. Et assez à l'image des Eurockéennes. C'est la déglingue.

 
Source : Musicabrac
 
09/07 : Album en écoute et nouveau clip pour Jungle
-------------------------------------------------
09/09 : Django Django en live au Transbordeur !
22/01 : La balade en Bugatti sous acid de Boys Noize
15/12 : Les mamies du Wu-Tang annoncent leur tournée…
28/11 : Live Report - Mac DeMarco @l'épicerie moderne
26/11 : Ce vendredi, distibution de claques au Marché Gare
26/11 : Plongée dans le travail solo des Daft Punk
19/11 : Les chapeliers fous Oxmo et Maalouf
18/11 : Agoria remixe Metronomy - 'Love Letters'
18/11 : TV On The Radio ne nous laisse pas tomber
16/11 : Le Rap Français des 90's résumé par Para One
15/11 : La vengeance d'une femme, selon College
12/11 : Mini-chronique : The M Machine - Just Like
10/11 : Session @ Musicabrac Studio #3 : Goldsinger
09/11 : John Carpenter et ses petites gateries musicales
08/11 : Kavinsky règne en souverain sur le Synthwave
06/11 : The Decemberists ne sont pas morts
06/11 : Nas réveille les morts avec 'The Season'
05/11 : Un remix de Crookers à la sauce vieille école
04/11 : Kevin Morby n'est qu'amour
29/10 : Daniel Radcliffe déroule son flow magique
22/10 : Ca vous dit une balade en Bugatti avec Tiga?
20/10 : Le premier EP d'Alexis and the Brainbow
20/10 : Yelawolf hurle Till It's Gone
17/10 : Découvrez The Asteroïd No. 4 et partez loin, loin...
17/10 : The Coral revient avec un album "perdu" !