Suivre Musicabrac sur Twitter
 
 
Le Matos
Coming Soon
Novembre 2011 / Indépendant
Coming Soon... Et pourtant on l’aura attendu un long moment. Néanmoins, vu les qualités de ce premier album, qui pose l’identité sonore du groupe, personne n’en tiendra rigueur.
A écouter en excès de vitesse sur la U.S. Route 66
C'est quoi ce groupe ?
Le Matos, drôle de nom pour un groupe Nord-Américain. Explication simple : les trois gaillards qui le composent sont Québecois et plus précisément de Montréal, d’où leur attachement pour la langue de Molière. A la croisée des influences françaises et américaines, le trio a su combiner dans leurs compos, le meilleur de l’Electro « French-Touch » et de l’atmosphère sonore des films de science-fiction américains des années 80, qui ont bercé leur adolescence.

Grâce à une identité sonore solide et une présence scénique remarquable lors de leurs live sets, Le Matos a su fédérer un noyau dur de fanatiques, qui attend chaque nouveau release avec impatience. Et vu la qualité de Coming Soon, leur premier LP sorti en 2011 après une attente interminable, on les comprend aisément.
C'est quoi cet album ?
Pour ce premier opus, Le Matos s’est appuyé à la fois sur ses premières influences, aux notes Electro très rapides, ainsi que sur des compositions plus fidèles à leur identité actuelle, aux frontières du 80’s-Electro et du Synthwave. Il en ressort un album où se côtoient des influences variées, mais qui ne sombre jamais dans l’incohérence.

Le bal s’ouvre au son de ‘Retired’, qui nous plonge directement dans une ambiance dark et angoissante, via une ligne de basse et des notes de synthé qui semblent tout droit sorties du Fog de John Carpenter. Grâce à une combinaison drum/synthé efficace, le trinôme nous aspire dans un rythme entrainant, puis enchaine tranquillement vers des sonorités électro sur la fin de la track, comme pour préparer le terrain.

La track suivante (‘Piège de Crystal’) confirme le virage électro de l’album, avec des passages au synthé omniprésents, mais jamais surexploités. « Yes », nous glisse une voie féminine au début de la chanson : effectivement, jusque-là c’est un bon gros « Yes » pour Le Matos.

Le tableau s’assombrit un peu au milieu de l’album, où les tracks Electro résolument dansantes s’enchainent (’88 mph’, ‘Like Perfume on a Pig’, ‘I Come in Peace’), mais perdent le « petit détail » qui les rendrait mémorables. Heureusement, cette tendance prend fin à l’écoute de 'Quiet Earth', qui nous renvoie indubitablement à l’atmosphère pesante du début de l’album, puis nous entraine dans une fuite en avant parfaitement maitrisée, qu’on on imagine très bien associée à une scène de poursuite d’un Mad Max.

Après avoir définitivement regagné notre attention, ‘Coming Soon’ nous offre ses trois dernières pistes et parvient à maintenir notre intérêt grâce à des constructions mélodiques efficaces, sans pour autant égaler les montées en puissance de ‘Retired’ et ‘Quiet Earth’. On ira tout de même chercher un tout dernier thrill sur la version instrumentale de ‘Sister’, dans laquelle on retrouve un peu de l’ambiance outrun du Miami des années 80.

Au final, Le Matos nous démontre avec ‘Coming Soon’, qu’il est toujours possible de créer sa propre identité musicale dans la fourmilière des sons électroniques. Les trois Montréalais parviennent à nous donner la bougeotte dès les premières notes de l’album et ne nous donnent qu’une seule envie lorsqu’il s’achève : celle de poursuivre l’expérience à leur prochain concert, en espérant qu’il come soon.
par Flo D.
Si vous ne deviez en écouter qu'une...
   
The Doors
L.A. Woman
Danger Mouse & Daniele Luppi
Rome
Boys Noize
Out Of The...
Document sans titre
 
04/06 : Un projet et une nouvelle track pour Le Matos
 
 
Temples
Sun Structures (2014)
Le rock psychédélique a trouvé ses nouveaux héritiers. Ils sont anglais, ont la vingtaine et sont actuellement en pleine tournée en Europe. En Février dernier, ils sortent...
 
 
Queens Of The Stone Age
Lullabies to Paralyze (2005)
(Pop-Rock)
Temples
Sun Structures (2014)
(Pop-Rock)
Allah-Las
Worship The Sun (2014)
(Pop-Rock)
Odezenne
OVNI édition Louis XIV (2012)
(Electro-Hip-Hop)
Sweet Smoke
Just A Poke (1970)
(Pop-Rock)